Atelier Pennon de Lance

Un pennon est, au Moyen Âge, un étendard terminé en pointe porté par les simples chevaliers servant sous les ordres d'un suzerain. Par extension, le terme désigne également l'unité de combat dirigée par ce chevalier.


Voici la démarche que j’ai faite, il y en a d’autres. L’idée est de donner une marche à suivre pour ceux qui débutent en couture. Ainsi, je vous propose des points de couture que je trouve adéquat, mais vous pouvez faire des points plus simples si vous le souhaitez. Le but est d’avoir un pennon qui tient sur la lance. N’hésitez pas à me demander si vous souhaitez des précisions ou si vous avez des questions! N’hésitez pas à regarder sur YouTube pour une démo des points (point avant, point arrière, point invisible, point feston).



De Laura de Viveis



1) Choisir la forme du pennon : (pour les débutants, privilégiez la triangulaire ou trapézoïdale). Et dessinez votre pennon suivant vos armoiries ou celles de l’ost du Lac. Etant donné que le pennon doit représenter vos couleurs, il peut être une version simplifiée de vos armoiries. Par exemple, pour le pennon de l’ost, vous pouvez le représenter uniquement avec le fond en trois couleurs : les vagues bleues, le blanc et le vert en haut.



2) Faites un patron taille réelle : hauteur =10cm, longueur =48 cm, zone d’attache de la lance =5.5cm (ce qui équivaut à la moitié de la circonférence de la lance qui a un diamètre de 3.5cm). Si vous avez des motifs, ignorez les pour l’instant (ne faites que le fond), vous appliquerez ensuite le(s) motif(s) au point 9). Découpez le patron.


3) Découpez les parties de vos patrons qui ont des couleurs différentes (si vous avez un fond uni, eh bien vous avez de la chance, vous n’aurez pas de parties à assembler, gardez votre patron complet).


Si vous effectuez le pennon de l’ost, considérez les vagues comme un motif. Ainsi, faites votre patron en trois couleurs, avec le blanc descendant jusqu’en bas des vagues. Gardez le motif des vagues de côté pour l’appliquer au point 9).


4) Dessiner les contours de votre/vos patron(s) sur le tissu de la couleur correspondante, deux fois pour chaque patron (car il faut doubler votre pennon, qu’il se voie de tous les côtés).


5) Découpez vos formes, à environ 1cm de votre trait de crayon (pour pouvoir faire l’ourlet) L’important à cette étape est donc d’avoir grossièrement votre penon 2x (sans les motifs a appliquer)


5bis) C’est à ce moment, si vous voulez teindre, de le faire. Pour ma part, je trouvais le blanc trop blanc, je l’ai donc baigné 1h dans du thé vert, puis passé dans du vinaigre blanc pour fixer la couleur, pour le rendre un peu aspect vieilli (faites des tests sur des petits bouts avant)


6) Pour chaque côté séparément, joignez les parties de couleurs différentes ensemble avec des épingles (suivez votre trait de crayon). [Ceux qui n’ont qu’une couleur, vous pouvez passer directement au point 9) si vous avez des motifs, et 10) si vous n’en avez pas)]


7) Cousez vos parties rejointes par les épingles (point arrière)sur votre trait de crayon. Ce trait ne se voit que légèrement, ce n’est donc pas grave si votre fil est de couleur différente de votre tissu.


8) Optionnel (mais plus joli) : faites les ourlets à chaque couture (mettez les épingles, puis cousez un point avant). Contrairement à la couture précédente, le fil de l’ourlet se verra sur le pennon, donc faites attention à prendre un fil de même couleur que le tissu.


9) Avant de d’assembler l’avant et l’arrière de votre pennon, c’est le moment d’appliquer vos motifs si vous en avez. Faite un patron de votre motif sur un papier, contournez-le sur le tissu correspondant, et découpez, à environ 5mm de votre crayon. Cousez ensuite le(s) motif(s) suivant la technique de l’appliqué avec le point invisible, sur le côté « joli » de votre pennon (pas le coté où vous avez les coutures). Cliquez ici pour un petit tuto bien clair.


10) Une fois vos deux parties faites, il faut les rejoindre. Placez les « joli coté » l’un sur l’autre, donc avec les coutures sur l’extérieur (l’idée est ensuite de retourner votre pennon comme une chaussette pour que toutes les coutures se retrouvent à l’intérieur). Superposez donc vos deux parties, mettez les épingles sur tout le tour au niveau du crayon. ATTENTION, ne mettez pas d’épingle et ne cousez pas la partie en rouge car il faut avoir une ouverture pour pouvoir détrousser votre pennon. Cousez uniquement sur la partie en vert.


11) Optionnel : faites les ourlets si vous le souhaitez


12) Retournez votre pennon comme une chaussette par l’ouverture (les pointes sont un peu galère, j’ai utilisé une pince à épiler pour retourner petit à petit jusqu’au bout.


13) Optimalement, donnez un coup de repassage pour que votre pennon soit bien plat.


14) Cousez un point avant au niveau du début du drapeau (en jaune), à 5.5cm du trait de crayon de votre bord (donc a environ 6.5cm du bord (car vous avez laissé environ 1cm pour l’ourlet). Cette couture permettra à votre pennon d’être bien plat.


15) Cousez la partie arrière (bleu) d’un point invisible.


16) Optionnel : faites un petit ourlet au niveau de l’entrée et de la sortie de la lance, pour protéger le tissu du frottement. Pour ma part j’ai effectué un point de feston.


Et Voilà ! Plus qu’à la glisser dans une lance et vous pourrez défiler avec vos couleurs!

*Bataille de Morgarten




Notes sur l'auteur :


Laura De Viveis est membre de l'ost depuis 2015, cheffe de la Lance De Viveis et responsable des chorégraphies.

Laura assure aussi de manière non-officielle la tenue et l'organisation de la plupart des ateliers effectués par l'Ost grâce à sa volonté d'avancer et sa créativité.



17 vues2 commentaires